Karting-Sud.com Karting-Sud.com
Menu
Accueil
Forum
Calendrier 2017
Live Timing
Circuits
Catégories
Clubs
Résultats
Reportages
Portraits Pilotes
Contacter un officiel
Petites Annonces
Multimédia
Albums Photos
Vidéos
Fonds d'Ecrans
Liens Internet



Le Site Internet
L'association
Contacts du Site
Autocollants







OKS

23/07/2006 : Bridgestone Cup

Le Résumé



Cette année, la Bridgestone Cup est ouverte à 4 catégories : Minimes/Cadets/Rotax Max/Rotax Max Sénior. La qualification sud était une nouvelle occasion d’aller rendre visite à toute l’équipe ariégeoise de Lavelanet, circuit qui ne cesse de prendre de l’importance dans le karting français. 96 pilotes se sont inscrit à cette demi-finale de la Bridgestone Cup, et ont rempli le paddock dès le vendredi, date du début des hostilités avec les essais libres chronométrés. La piste a donc eu le temps de se gommer et, le soleil étant omniprésent, les pilotes ont pu rouler sur une piste extrêmement abrasive, signant dans quasiment toutes les catégories les records du tour.

Minime

Dès les essais, le favoris du jour et malchanceux en championnat régional : Alex Baron affole le chrono et s’empare de la pôle en 59.043, devant Andrea Suau.
Les manches qualificatives vont se révéler être une formalité pour Alex Baron, qui va remporter les 3 manches, toujours suivi de très près par un Andrea Suau calculateur. Fabien Valette confirme sa bonne performance des chronos et partira en seconde ligne, après ses 2 troisièmes places et sa 5ème place en manche qualificatives. Contre-performances pour Enzo Guibbert, puisque avec une 3ème et une 4ème place, il signe un abandon en manche qualificative, le faisant ainsi partir en 6ème position et pour Nicolas Gonzales, qui, après avoir fait 7ème et 4ème, abandonne lui aussi, ces résultats le contraignant à partir en 4ème ligne, à l’extérieur.


Mauvais départ en pré-finale pour Andrea Suau, puisque Baron s’envole devant Pastor et Valette. Mais ce week-end, Suau a décidé d’être extrêmement performant, et commence à remonter, si bien qu’il se retrouve échappé à mi-course, en compagnie de son habituel concurrent : Alex Baron. Plus loin, on retrouve Guibbert, Pastor, Valette et Soguel, à la lutte pour la 3ème place. De la 10ème boucle au dernier tour, on assistera à une splendide lutte entre Suau et Baron, très fair-play, les pilotes ne chercheront pas à défendre coût que coût leur position, mais assureront le spectacle sans risquer l’accrochage. Chaque tour, un ou plusieurs dépassements de la part de ces pilotes d’une trempe rare viendront illuminer les yeux des trop rares spectateurs. Finalement, au dernier tour, une belle manœuvre d’Alex Baron suivi de son agressivité habituelle dans les derniers virages lui permettra de remporter cette pré-finale devant un Suau qui n’attend que son heure. Guibbert, bien remonté, termine 3ème au prix d’une incroyable régularité.
Début de course en finale très propre, avec très peu d’attaques malgré un rythme très soutenu. Vers la mi-course, Suau tentera une attaque sur Baron, mais celui-ci lui répondra dès le tour suivant, conservant ainsi son leadership. La fin de course sera une bataille à 4, entre Baron, Suau, Guibbert et Pastor. Baron et Suau jettent toutes leurs forces dans la bataille, tandis que Guibbert semble passif. Résultat, ce dernier se fait passer par Pastor. Baron va surpiloter en fin de course, et sera intouchable au grand désespoir d’un Suau auteur d’un magnifique week-end. Victoire donc de Baron, devant Suau. Guibbert récupère sa 3ème place, après une erreur de pilotage de Pastor. Soguel termine 5ème devant Gonzales, qui ne s’est pas remis de sa contre performance en manche.


Cadet

Essais chronométrés encore une fois très rapide, puisque le meilleur temps est signé Clément Chillet en 58.173, devant Loustaud, Barbe et Belmaaziz. Les pilotes locaux Macadré, Miano et Gilbert, ne trustent que les 11ème, 12ème, et 13ème places.
Joseph Miano va se reprendre en manches qualificatives, puisqu’il va signer une 6ème place, une 7ème place et une 8ème place, alors qu’il partait 12ème à chaque manche. Il s’élancera donc de la 3ème ligne, en compagnie de John Barbe, pour qui les manches n’auront pas été à la hauteur des chronos. Clément Chillet s’impose 2 fois en manches et partira en pôle position, devant Maxime Loustaud, comptabilisant une victoire. Belmaaziz et Magnin, très réguliers, s’élanceront, eux, en seconde ligne.


Départ exemplaire de la part des cadets en pré-finale, et Chillet, Belmaaziz et Loustaud prennent position aux avants-postes dès l’entame de la course. Belmaaziz passe rapidement en tête tandis que Chillet part tout droit en voulant défendre sa position, et reprend la piste en 6ème position. Ce dernier va commencer une très belle remontée, et dès la mi-course, il se retrouve collé au groupe de tête : Loustaud, Belmaaziz et Barbe. Au 12ème tour, Pascal Belmaaziz repasse en tête, mais est victime d’une poussette au tour suivant, le reléguant en 4ème position. Profitant de tout ceci, Chillet s’empare de la tête, qu’il ne lâchera plus. Il gagne donc, devant Loustaud, Belmaaziz et Barbe.
Loustaud se montre très offensif dès le début de la finale, et s’offre le commandement de la course dès le départ. Chillet, Magnin et Belmaaziz suivent. Au 2ème tour, Loustaud fait signe à Chillet de ne pas s’attaquer afin de semer le peloton, tactique suivie à la lettre par l’intelligent Chillet. L’écart entre Loustaud-Chillet et leurs poursuivants : Belmaaziz-Magnin-Barbe ne cesse de croître, ces 3 derniers n’arrêtant pas de s’attaquer et offrant un spectacle d’une rare intensité aux spectateurs. Vers la fin de course, Belmaaziz ne peut plus suivre la cadence et baisse son rythme, laissant Barbe et Magnin s’expliquer. Dans le dernier tour, Loustaud, sous pression, et ayant remarqué que Chillet ne l’avait pas attaqué pendant 20 tours, ferme la porte et freine dans la partie sale de la piste… bilan : bac à sable. Il ne ressort qu’en 5ème position… Victoire donc de l’intelligence ce week-end en cadet, avec Chillet, devant Magnin et Barbe. Belmaaziz termine un peu plus loin, juste devant un Loustaud déçu et Miano, revenu du diable Vauvert. Tous nos encouragements à Maxime Loustaud, pour qui cette course aura été une grosse déception, néanmoins, elle aura aussi été la preuve de tout son talent : mener une course de ce niveau, et surtout devant des pilotes comme Chillet, Magnin ou encore Belmaaziz.


Rotax Max

Aux essais qualificatifs, on trouve de nouveaux casques aux avants-postes : Hillsdon signe la pôle devant David et Rousselot, 14 pilotes se retrouvant en une demi-seconde.
On a assisté a de très belles manches qualificatives, et les résultats n’en ont pas été pour le moins étonnant : 3 manches, 3 vainqueurs différents : Roncalli, Emanuel et D’Huy. De plus, ces pilotes ne s’élanceront pas du devant de la grille, car Roncalli accuse un abandon et partira en 6ème position, Emanuel aussi, n’obtenant que la 12ème place sur la grille, tandis que D’Huy, à cause de ses 2 abandons, ne peut s’élancer que de la 20ème place. C’est Christophe Théau qui s’impose au cumul des manches, grâce à ses 2 secondes places et à sa 6ème place. Il totalise ainsi 10 points, et devance Rapicault avec 16 points et Jousse avec 19 points.


Dès le départ de la pré-finale, certains pilotes perdent gros, notamment Dejoie, Bié, Paganelli et Rollin, qui se retrouvent au tas dans le premier virage. La féminine Stéphanie Rollin devra même abandonner quelques tours plus tard. Dans le premier tour, Joffrey David nous offre même une belle sortie de piste devant la tour de contrôle. Théau perd rapidement la tête au profit de Maxime Jousse, et de Julien Neveu. Roncalli, lui, est l’auteur d’un beau début de course. Jousse, Neveu et Théau s’échappent légèrement au début de la course, mais ils se font vite rattraper par le peloton emmené par Gino Roncalli, lequel s’empare même de la 3ème place à mi-course aux dépends de Théau. Suite au petit mano à mano entre Jousse et Neveu, Jousse remporte la course. Neveu, voulant partir à l’intérieur en finale, et donc en 3ème place, ralentit avant la ligne d’arrivée, et laisse passer Théau, auteur d’une belle fin de course, mais, malchance pour Julien Neveu, Roncalli exploite aussi l’ouverture et termine 3ème. Neveu en finit donc avec une 4ème position très handicapante.
Christophe Théau prend le meilleur départ en finale, devant Jousse et Rapicault. Rapidement, Théau est débordé par ses 2 adversaires. En parallèle, Arthur D’Huy, au second tour est victime d’un énorme accrochage qui le propulse violemment dans les filets. Toujours en début de course, Joffrey David écope d’un drapeau noir pour avoir court-circuité la piste. Retour en tête de la course, avec Jousse qui maintient ses adversaires à distance. Derrière lui, Théau, Rapicault et Neveu, revenu de loin, se battent pour le podium tandis que Belmon, Rousselot et Klinger animent la tête du peloton. On notera à mi-course l’incident qu’a subi Julien Tudela, très rapide tout au long du week-end, mais qui perd gros sur une poussette très prononcée à l’entrée du premier virage.


A quelques tours de la fin, sûrement à cause de la fatigue d’un long et stressant week-end, Rapicault appréhende mal un freinage et sort de la piste. Abandon donc pour ce pilote qui avait sa place sur le podium. Finalement, c’est Jousse qui remporte la course, devant Théau, méritant, et Julien Neveu, qui paye cher sa décision hasardeuse de la préfinale.


Rotax Max Sénior

Beaucoup de talent sur la grille de départ dans cette catégorie Rotax Max Sénior, et ces talents vont se retrouver devant très rapidement. Les essais chronos sont le théâtre de l’incroyable performance du vainqueur du trophée Kart Mag (NDLA : 2 semaines auparavant) : Frédéric Ostier. En effet, le pilote midi-pyrénéen colle quasiment une seconde à tout le monde. Deuxième, l’expérimenté Ruffa, devant Michel Philippe, n’aura rien pu faire pour décrocher un chrono plus proche de celui d’Ostier.
Spectacle étrange aussi mais très passionnant en manche qualificatives, puisque Frédéric Ostier s’adjuge très facilement 2 d’entre elles, mais doit abandonner sur la 3ème. Cette manche est remportée par le local Hakim Aït Ouaret. Au cumul des 3 manches, c’est le Alonso du karting : Frédéric Cesano qui s’impose comme pôleman. Avec 13 points, il devance Pascal Cruz, 15 points, Guibal, 16 points… Frédéric Ostier complète la seconde ligne.


Départ très propre de la part de tout le monde en pré-finale. Malgré un départ poussif, Ostier retrouve rapidement la première place, dès la fin du premier tour. Un autre Frédéric, Cesano, suit de très près, ainsi que Michel Philippe. A la fin du premier tour, accrochage impliquant entre autre Cesano et Philippe… Cesano repart très loin tandis que Michel Philippe n’est que très peu retardé. A la mi-course, Ostier s’est échappé mais n’est pas pour autant rassuré, et est en proie à des difficultés avec sa valve… Derrière, Philippe et Guibal sont au taquet tandis que Cesano remonte tranquillement. Ostier s’envole et s’adjuge la pré-finale aisément. Derrière, à 2 tours de la fin, coup de théâtre, Michel Philippe, rejoint par Guibal s’accroche avec ce dernier… Bilan : 2 abandons. C’est finalement Pascal Cruz, 2ème au Kart Mag aussi, qui termine cette pré-finale en seconde position, devant Laurent Guicharousse qui avait ralenti pour ne pas partir de l’extérieur en finale.
Philippe ne partira pas en finale, suite à un malaise en début d’après-midi ! Heureusement, tout va bien pour lui. Départ toujours aussi poussif d’Ostier, qui doit traîner une couronne très petite, signe d’un excellent pilotage. Guicharousse bondit au premier virage en tête, devant Ostier, Cruz et Cesano. Dès les premiers tours, une petite passe d’armes entre Guicharousse et Ostier tourne en faveur du premier cité. Ostier ne se décourage pas, et attends son heure. Au 3ème tour, énorme accident au lampadaire… Basselerie part en tonneau et se relève en se traînant difficilement pour se mettre en sécurité. Tout de suite le médecin est appelé et le drapeau à croix rouge est montré aux pilotes. Au 8ème tour, Ostier passe à l’attaque et enrhume Guicharousse, tandis que Cesano pointait en 3ème position. L’intervention de l’équipe médicale perdure et au 12ème tour, alors que 60% de la course avait été parcourue, le drapeau rouge est agité. Victoire donc de Frédéric Ostier, auteur d’un week-end absolument sublime, devant Laurent Guicharousse, qui aura caché son jeu jusqu’à la finale, et Frédéric Cesano, malgré une piqûre de guêpe sur l’auriculaire gauche sur la prégrille de la pré-finale.


Petit incident aussi, après les courses, alors qu’il sirotait une boisson non alcoolisée (NDLA : il conduit après), Frédéric Ostier a été victime d’une méchante piqûre de guêpe, piqûre dont il est allergique. Il a été transporté aux urgences de Lavelanet, mais en sortira le lendemain. Bon repos à toi ! Dernière petite remarque : Antoine Basselerie souffre de plusieurs maux, suite à son tonneau, nous lui souhaitons tous, de la part de karting-midi-pyrenees.com, un prompt rétablissement.

© Cédric Beaume pour www.karting-midi-pyrenees.com





Les Résultats


Minimes Essais Chronométrés : Résultats
Manche Qualificative 1 : Résultats
Manche Qualificative 2 : Résultats
Manche Qualificative 3 : Résultats
Cumul des Manches : Résultats
Pré-Finale : Résultats
Finale : Résultats

Cadets
Essais Chronométrés : Résultats
Manche Qualificative 1 : Résultats
Manche Qualificative 2 : Résultats
Manche Qualificative 3 : Résultats
Cumul des Manches : Résultats
Pré-Finale : Résultats
Finale : Résultats

Rotax Max
Essais Chronométrés : Résultats
Manche Qualificative 1 : Résultats
Manche Qualificative 2 : Résultats
Manche Qualificative 3 : Résultats
Cumul des Manches : Résultats
Pré-Finale : Résultats
Finale : Résultats

Rotax Max Sénior
Essais Chronométrés : Résultats
Manche Qualificative 1 : Résultats
Manche Qualificative 2 : Résultats
Manche Qualificative 3 : Résultats
Cumul des Manches : Résultats
Pré-Finale : Résultats
Finale : Résultats arrêt au drapeau rouge



Les Photos






Crée le 25/07/2006 20:13 par stephane
Mis à jour le 25/08/2006 10:37 par stephane
 Version imprimable
En cas de problème avec le site Internet ou le forum,
contacter envoyer un Email à contact@karting-sud.com

© Association Karting-midi-pyrenees.com
41, avenue du maréchal Foch - 31400 Toulouse
Association loi 1901 n° W313002146
Mentions Légales

Win'Kart Carcassonne


Infos Importantes


Karting 2 Muret

Statistiques
Liens Internet:  189
nombres de news:  1969
Nombres de Pages web:  503
Design by Geraldine Terrades
This Site is powered by phpWebSite © The Web Technology Group, Appalachian State University
phpWebSite is licensed under the GNU LGPL