Karting-Sud.com Karting-Sud.com
Menu
Accueil
Forum
Calendrier 2017
Live Timing
Circuits
Catégories
Clubs
Résultats
Reportages
Portraits Pilotes
Contacter un officiel
Petites Annonces
Multimédia
Albums Photos
Vidéos
Fonds d'Ecrans
Liens Internet



Le Site Internet
L'association
Contacts du Site
Autocollants







OKS

Les 24 Heures de Muret 2005

Le résumé


Le week-end du 8 et 9 octobre 2005 a eu lieu sur le physique tracé du Lherm les fameuses et tant attendues 24h annuelles de karting de Muret.

Cette fois-ci organisées par Top Kart Toulouse, l’épreuve s’est déroulée à merveille, grâce notamment à une équipe de mécanos/organisateurs/barmen très compétente, et aussi grâce à la présence d’un speaker, qui aura égayé tout le déroulement de la course.

Début de la journée, ou plutôt du week-end le samedi 14h00 avec le briefing dispensé par David Thomas, notre champion Legend Cars. Briefing très décontracté durant lequel David se permit même de faire de l’humour ; contrastant nettement avec ceux solennels mais pourtant non écoutés du milieu professionnel (à bon entendeur).

La journée se poursuit avec le tirage au sort du kart pour chaque équipe, le casque d’un pilote faisant office d’urne. S’en suivit le choix du stand : l’équipe Top Kart Toulouse, dans l’esprit de remplir le week-end de courses, a imaginé cette fois un départ à pied, à partir de la ligne de départ, permettant à la première équipe arrivée de choisir son stand, et ainsi de suite. On applaudira au passage la chute du concurrent du Garage Carneiro, peut-être trop pressé à l’entrée des stands.


Les stands mis à disposition étaient des tentes contiguës de 3 mètres sur 3, nous y étions très à l’aise, même après avoir déployé notre arsenal de combat : une table 4 places qui aura servi à poser les casques, un lit pneumatique, 3 chaises, un chauffage et une glacière. En plus de tout cela, notre stand était équipé d’une télé de live timing, attirant les concurrents de tout le paddock.

Arrive enfin le premier test en piste : 1h30 d’essais libres, dominés par Airbus, sans surprise. Juste le temps pour votre équipage-journalistique de constater que ses pilotes ne sont pas dans le coup avec des chronos lamentables qui auraient dû reléguer l’équipe presse dans les profondeurs du classement sans l’excellent et unique tour en 1’05 réalisé par Julien Caballero, généreusement prêté par le team Tamalou, l’un des favoris. C’est donc assez logiquement que Julien fait les qualifications. 2 tours lancés : pas le droit à l’erreur, et c’est malheureusement ce qui va se passer avec un tour rapide-lent en 1’07’’1, nous enfonçant en 11ème position. Les débats sont naturellement survolés par les sprinters d’Airbus, devant l’équipe internationale de Top Kart, composée de l’extraterrestre anglais Damon Baron, du français Frédéric Ostier, d’un Australien et de 3 Mongoliens (dixit David lors de la remise des prix), équipe hors classement bien évidemment.

17h45 : départ type Le Mans pour 24h00 de décibels, de virages, de dépassements et d’arrêts aux stands non stop. Airbus décolle en tête suivi de très près par Top Kart. Un concurrent ayant coupé la route à notre pilote Stéphane Agnus lors du sprint précédent le départ, l’équipe presse franchit le premier virage en 14ème position. Commence alors pour notre pilote une belle remontée, tandis qu’Airbus et Top Kart bataillent dur pour le leadership.


Après 4h de course, un petit groupe se détache en tête, constitué de Top Kart, Airbus, Raz Bitume, Astrium et Tamalou.
Vers 22h, nuit noire, et les ballons gonflés à l’hélium contenant les projecteurs étaient déployés, éclairant avec succès une piste plongée dans les ténèbres.


La nuit aura été le théâtre d’un changement climatique majeur : même si dans la journée de samedi et celle de dimanche il a fait plus de 25°C, la nuit a été très rude pour les organisme, les thermomètres descendant allègrement sous les 10°C. Ajoutant à cela la fatigue, tant physique que mentale, pas mal d’équipages enregistrèrent dès lors une baisse significative de leur rendement. A ce petit jeu-là, les sprinters d’Airbus repassent en tête et s’échappent légèrement, devant un Top Kart en perdition, luttant contre les pannes mécaniques, Raz Bitume et Astrium restant en embuscade. Du côté des VIP presse, la nuit aura été un mélange de découverte, de plaisir, mais surtout de stress et de galère, puisque sur les 6 pilotes réunis seulement quelques minutes avant le départ, seuls Stéphane Agnus et votre rédacteur ne jetèrent pas l’éponge. Une nuit donc catastrophique où nous chutâmes à la 11ème place, rongés par les efforts endurés.


Le dimanche matin, de 8h00 à 9h30, brouillard épais sur le Lherm, et les 390cc continuent irrémédiablement d’animer la calme matinée muretaine. Au sortir de ce brouillard, on constate que les Raz Bitume se sont emparés de la tête, devant Airbus qui accuse le coup et Top Kart qui remonte fort. Nos pauvres petits journalistes restent englués en 11ème place, lâchant prise avec les équipages précédents. Pendant toute la nuit et la matinée, le Kart Indoor Albi aura zigzagué dans le classement entre la 6ème place et la 11ème place. L’équipe presse se réveillera vers 10h30, heure habituelle pour vos journalistes préférés. Le déclic sera emmené par Michel Moutet-Fortis de l’équipe Airbus, que l’on peut désormais qualifier de pilote le plus rapide du week-end. Celui-ci nous fera une démonstration en piste et nous expliquera les subtilités du 4 temps. Evidemment, au début, cela ne nous parut pas logique, mais à la longue, votre rédacteur, puis Stéphane Agnus se sont transcendés au point de devenir un des équipages les plus rapides en course. En effet, sur les 6 dernières heures, seuls les toulousains de Raz Bitume et Astrium se sont montrés plus rapide que l’équipe presse ; Airbus étant embêté par une crevaison puis par quelques soucis mécaniques.


Les Raz Bitume l’emportent finalement, récompensant ainsi l’équipe qui a le mieux géré son endurance : pas trop rapide au début, puis une montée en puissance pour être littéralement invincible durant les dernières 12h. Top Kart, qui a effectués quelques relais bancals vers la fin termine à la 2ème place, mais aura été l’équipe la plus véloce, mais aussi celle qui aura rencontré le plus de problèmes mécaniques. Astrium, qui a joué placé toute la course se contente de la 2ème place, Top Kart étant hors classement. Airbus monte sur la 3ème marche du podium grâce à ses sprinters comme, Thomas Spitz, 14 ans, plus jeune pilote ; Michel et Céline Moutet-Fortis et Bernard Casale pour ne citer qu’eux. Tamalou, qui n’arrive décidément pas à monter sur les podiums truste la 4ème place devant les Simpson’s qui devancent le reste du peloton ; peloton emmené par l’équipe presse en pleine remontée, dont le meilleur temps aura surpris tout le monde : 49’’192, soit aussi rapide qu’un 125bv entre les mains d’un champion régional. Problème de transpondeur semble-t-il, mais cela ne s’est plus reproduit car la compétente équipe d’organisation nous a remplacé le boîtier défectueux. Steria, après une grosse baisse de performance, termine 7ème, devant Strait’Air, Kart Indoor Albi et les Bras Cassés, qui auront englouti plus de 90 canettes de bière et quelques bouteilles de pastis et autre. Un record toléré pour le caractère sportif de l’enjeu. Ils sont sans aucun doute les vainqueurs dans leur catégorie. Plus loin, en 11ème position, on retrouve le Garage Carneiro, Stibat et Réseau Pro au coude à coude. Ferment la marche les deux malheureuses équipes de Rénovpose et la Mairie de Muret que l’on peut tout de même féliciter pour le courage dont elles ont fait preuve, la volonté et le fair-play qu’elles ont montré.


Je souhaite juste remercier au nom de l’équipe presse, toute l’équipe Top Kart pour l’invitation, je leur dédie cet article ; je souhaite aussi remercier Christian Antonucci et Cyril Durand pour leur initiative qui nous a extrêmement touchée et dont nous sommes fiers, je remercie aussi Julien Caballero, Damien Dudognon, Joaõ Albino, Marie-Laure Planche, Frédéric Ostier, Michel et Céline Moutet-Fortis, Bernard Casale et Philippe Blacheyre en tant que pilotes pour nous avoir permis de finir la course et sans qui nous nous serions retrouvé 2 pilotes pour effectuer 24h00. Je remercie aussi Top Kart pour ne pas nous avoir ennuyé avec les libertés que nous avons pris dans le règlement (roulage de plus de 5h, plus de 10 pilotes, etc…), mais toujours dans l’esprit de ne pas tricher. Je les remercie aussi pour tout le travail qu’ils ont abattu, merci aussi à Mario à qui nous avons fait une fausse joie, lui planifiant une série, qui finalement n’a pas eu lieu. Je tiens aussi à remercier les Raz Bitume, non pas pour avoir fini devant nous, ils étaient bien meilleurs, mais pour avoir été la seule équipe à nous avoir écrit un communiqué de presse. Merci aussi à mon coéquipier Stéphane Agnus, qui, malgré des douleurs d’estomac a pris part à la course et n’a pas craqué, même si après son dernier run, il sortit exténué du kart. Désolé pour toutes les personnes que j’ai oubliées, vous êtes tant à contribuer à un week-end aussi magnifique.


© Cédric Beaume pour www.karting-midi-pyrenees.com



Résultat Final


1 Raz Bitume 1282 t
* Top Kart (hors classement) 1280 t
2 Astrium 1269 t
3 Airbus 1269 t
4 Tamalou 1266 t
5 Simpson's 1263 t
6 Equipe presse 1259 t
7 Steria 1254 t
8 Strait'Air 1252 t
9 Kart Indoor lbi 1247 t
10 Bras Cassés 1246 t
11 Garage Carneiro 1238 t
12 Stibat 1238 t
13 Reseau Pro 1236 t
14 Renovpose 1208 t
15 Mairie de Muret 1151 t



Les communiqués de presse


Toutes les équipes peuvent transmettre leur communniqué de presse à cedric.beaume@karting-midi-pyrenees.com


Communiqué de Presse des Raz Bitume
24h00 de Muret 2005


Les Raz Bitumes, association créée cette année de l’initiative de Sylvain Mayonove et par 6 passionnés de karting, ont décidé de relever le défi de se mesurer aux équipes déjà expérimentées sur le circuit Top Kart de Muret durant les 24h.

Ces 6 jeunes de 16 à 30 ans ont rivalisé de rapidité, de persévérance et d’endurance, le tout avec fair-play pour grignoter au fil des heures une avance qui n’a cessé de s’accroître jusqu’à 13 tours.

C’est avec joie qu’ils montent sur la plus haute marche du podium, alors que pour 5 d’entre eux, les 24h étaient une première ; mais tout laisse à penser qu’il y en aura d’autres à venir.




Les photos de l'épreuve



Les photos des 24 Heures de Muret 2005




Crée le 13/10/2005 08:07 par stephane
Mis à jour le 04/08/2006 22:40 par stephane
 Version imprimable
A voir aussi
Ceci peut vous intéresser aussi
dernières annonces

Pages Web

Gestionnaire de liens

documents

Albums d'images

Calendrier

En cas de problème avec le site Internet ou le forum,
contacter envoyer un Email à contact@karting-sud.com

© Association Karting-midi-pyrenees.com
41, avenue du maréchal Foch - 31400 Toulouse
Association loi 1901 n° W313002146
Mentions Légales

Win'Kart Carcassonne


Infos Importantes


Karting 2 Muret

Statistiques
Liens Internet:  4773
nombres de news:  1976
Nombres de Pages web:  503
Design by Geraldine Terrades
This Site is powered by phpWebSite © The Web Technology Group, Appalachian State University
phpWebSite is licensed under the GNU LGPL